Productions Serge Paré

English
Les Charbonniers de l'Enfer

Les Charbonniers de l'Enfer

www.lescharbonniersdelenfer.com

Nouvelles fréquentations

Les Charbonniers de l’Enfer, c’est cinq voix et des pieds. C’est des harmonies vocales prodigieuses qui nous transportent dans un univers traditionnel qu’on arrive aisément à intégrer. C’est une expérience musicale d’hier à aujourd’hui à travers un répertoire contemporain et traditionnel. Seul groupe folk a capella au Québec parcourant les routes depuis plus de 18 ans, Les Charbonniers de l’Enfer regroupent Michel Bordeleau, Michel Faubert, André Marchand, Jean-Claude Mirandette et Normand Miron dont la complicité exceptionnelle rend leur prestation des plus « charbonnisantes »! Leur harmonie sur scène, autant que dans leurs compositions, est un pur plaisir, un frisson d’exaltation!

Avec 6 albums à leur actif, Les Charbonniers de l’Enfer se sont mérité de nombreuses nominations au Québec comme au Canada, dont 2 nominations aux Prix de la musique folk canadienne 2011 et 4 nominations à l’ADISQ pour leur dernier opus « Nouvelles Fréquentations ».

Spectacle / Album

Avec leur dernier album « Nouvelles fréquentations », Les Charbonniers de l’Enfer se révèlent sous un nouveau jour! Un disque rassembleur et extrêmement touchant présentant une brillante sélection de pièces de répertoire contemporain québécois, français et américain, alliant chanson pop, poésie et adaptation. Plusieurs y reconnaitront de grands artistes tels que Dédé Fortin, Neil Young et Félix Leclerc dont les chansons ont été charbonnisées! Une rencontre inattendue entre modernité et tradition, ô combien envoutante, un résultat étonnant et audacieux!

En spectacle, Les Charbonniers de l’Enfer mêlent adroitement anecdotes et chansons, rendant le public complice dès les premières pièces. On y reconnaît bien leur touche personnelle tant appréciée de tous.

Vidéo

Critiques

« Que l’on soit fan ou non de musique traditionnelle, il est quasiment impossible de ne pas céder au charme des Charbonniers de l’enfer. » Joël Martel - Voir
« Trouver ces relatives jeunesses aux côtés des vénérables du répertoire trad des Charbonniers disait encore plus fort à quel point l’intégration de la nouvelle matière à la manière première du groupe a capella est réussie. » Sylvain Cormier – Le Devoir